Bienvenue sur le Forum Partages et Edification Chrétienne
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Église des premiers temps

Aller en bas 
AuteurMessage
Alliance
Invité



MessageSujet: L'Église des premiers temps   Sam 5 Mar à 20:58

L'Église primitive fut soumise à plusieurs persécutions. L'incendie de la ville de Rome en 64 donna à l'empereur Néron le prétexte d'une violente persécution contre les chrétiens accusés par lui d'avoir mis le feu à la ville. Pierre semble avoir été l'une des victimes de la répression. Paul fut exécuté à Rome en 65. Cependant l'Église profita du cadre de l'Empire pour sa première extension. Elle bénéficia de la paix intérieure, la pax romana. Rome vit se développer une communauté importante de chrétiens. Le christianisme s'implanta dans les grandes métropoles de l'Empire romain, à Antioche, capitale de la province romaine d'Orient, à Alexandrie, deuxième ville et grand centre intellectuel de l'Empire.

Le christianisme intégra le langage philosophique de l'époque. Au cours des trois premiers siècles du christianisme, apparut la première génération de penseurs chrétiens appelés « Pères de l'Église ». Dans le feu des controverses, leur réflexion mûrit et donna les bases de la recherche et de l'expression théologiques. L'âge d'or des Pères de l'Église fut le Ve siècle, et notamment l'épisode de la crise arienne (voir arianisme). Les Pères essayèrent de rendre compte théologiquement de la divinité du Christ qu'Arius niait.

En 313, l'empereur Constantin accorda la liberté de culte aux chrétiens (édit de Milan). Il se présenta comme un empereur chrétien et construisit les premiers grands monuments, comme la basilique Saint-Jean-de-Latran ou Saint-Pierre de Rome.

http://fr.encarta.msn.com/encyclopedia_761573737/catholique_%C3%89glise.html
Revenir en haut Aller en bas
aurore_gueral
modératrice - Chrétienne
avatar

Nombre de messages : 259
Localisation : nice-france
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: L'Église des premiers temps   Dim 6 Mar à 2:47

l'église des premiers temps a commencé à vivre selon les principes du christ, ils vendaient tous leur bien et vivaient en communauté. Les miracles (j'y crois) était nombreux. Et ils commencèrent à se disputer, puis à se séparer et les miracles devinrent beaucoup moins nombreux parce que la base des miracles c'est l'amour et la foi, ce qui est la meme chose.
l'arianisme ne niait pas jésus mais insistait sur sa nature humaine.
Je crois que la leçon a tirer de tout cela, c'est qu'il nous faut rester uni, tous tendance confondues, avec un seul roi, Jésus, il nous faut chercher ce qui nous rassemble et non ce qui nous divise
et ce qui nous rassemble c'est l'amour
bisous à tous
aurore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
René



Nombre de messages : 61
Localisation : Laval Québec Canada
Date d'inscription : 05/03/2005

MessageSujet: L'église des premiers Temps   Dim 13 Mar à 21:33

Durant les trois premiers siècles, le christianisme n'est pas une religion reconnue, elle ne bénéficie que d'une certaine tolérance.
Après les deux révoltes juives (70 et 135), une nouvelle cité romaine Aelia Capitolina sera construite sur Jérusalem détruite.
Le Golgata disparait sous un terrassement et le tombeau du Christ sous un temple dédié aux dieux romains.
Donc c'est bien après le 1 siècle que les chrétiens se sont constitué un répertoire spécifique de symboles, d'édifices cultuels et de pratiques funéraires. Le christianisme étant issu du judaisme, en Palestine, il a mis un certain temps à s'en dégager.
Un changement radical va s'opérer au IV siècle. Avec l'édit de Milan en 313, l'empereur Constantin autorise le libre exercice du christianisme. Il va ordonner après le concile de Nicée en 325 de retrouver le tombeau du Christ pour y élever le Martyrium et l'Anastasis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alliance
Invité



MessageSujet: Re: L'Église des premiers temps   Lun 14 Mar à 6:19

Je te remercie René de ses informations historiques.

Il faut pas oublier que le christiannisme était considérer à un moment comme une secte et que de nombreux chrétiens sont mort dans les arènes.
Revenir en haut Aller en bas
françois
administrateur (publication) Chrétien (Protestant Evangélique)
avatar

Nombre de messages : 337
Localisation : Québec
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: L'Église des premiers temps   Lun 14 Mar à 6:47

Bonjour et bienvenue, René ! cheers

Merci effectivement pour cette intervention.

Sois ici chez toi et bon vent pour la suite.

welcome

_________________
« il convient de se garder de donner des conseils car lorsqu’on se trompe, c’est avec la vie des autres qu’on joue » - Philippe Besson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
René



Nombre de messages : 61
Localisation : Laval Québec Canada
Date d'inscription : 05/03/2005

MessageSujet: Re: L'Église des premiers temps   Lun 14 Mar à 18:07

Les apôtres après l'ascension du Christ attendirent son retour et ce retour devait être imminent (de leur vivant)

Mais lorsque, dans les années 60, la génération qui connut Jésus commence à disparaître, on entreprit d'interroger les derniers témoins afin de préserver la mémoire des évènements.

Le premier à rédiger son évangile fut Marc vers 65-68; puis Luc et Mathieu vers 85; Jean suivra dix ans plus tard.
Mais il faut comprendre que les évangiles ne sont pas des livres d'histoire mais des livres de Foi.
C'est moins important qu'il ait foulé le sol de Palestine que de parler de sa Ressurection.
''Ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu et qu'en croyant vous ayiez vie en son nom (Jean 20-31)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alliance
Invité



MessageSujet: Re: L'Église des premiers temps   Ven 18 Mar à 18:11

Les apôtres ont toujours cru que jésus allez revenir dans leurs générations à eux c'est pour cela qu'il enseignait qu'il n'était pas utile qu'il épouse des femmes pour que leur postérité continue. C'est ce qu'il enseigner pour les prêtres des églises, mais hélas la venue du christ n'est pas venue dans ce temps là et depuis les prêtes suivent ce que ses apôtres on enseigner.

Pour eux il était inutile d'épouser une femme et d'avoir des enfants puisqu'il croyait que jésus aller revenir et qu'il continuerait à le suivre
Revenir en haut Aller en bas
René



Nombre de messages : 61
Localisation : Laval Québec Canada
Date d'inscription : 05/03/2005

MessageSujet: HISTOIRE DU CHRISTIANISME   Mar 22 Mar à 18:18

L'ÉGLISE PRIMITIVE


S'il se conservait sans mélange, l'idéal juif n'en demeura pas moins obscur. On attendait l'intervention d'un messie guerrier
par lequel Israel dominerait le monde.
Mais peu avant 750, Jésus annonça le royaume des cieux et pour y entrer énonça des conditions nouvelles que les Juifs n'avaient pas prévues:PAUVRETÉ, HUMILITÉ, AMOUR (de ses ennemis)
Pierre le reconnut pour le messie; sa foi fut partagée par les douze apôtres et par les disciples.
Hai par les pharisiens, regardé par les Sadducéens comme un agitateur, Jésus fut condamné par le sanhédrin Caiphe.
Le procurateur Ponce-Pilate resta fidèle à la politique de neutralité: Jésus fut crucifié.
Deux évènements expliquent l'essort de l'église naissante: La Résurrection et la Pentecôte.

Si Jésus n'était pas ressuscité, qui donc aurait cru en lui?
Sans la descente du St-Esprit sur les apôtres, ou donc auraient-ils puisé la force de prêcher la religion nouvelle?
Réunis de toutes contrées à Jérusalem pour la fête de la Pentecôte, les Juifs accoururent au bruit qui accompagna la venue du Saint-Esprit; Pierre leur fit une si émouvante prédication (Tous l'écoutaient dans leur propre langue) que 3000 d'entre eux passèrent au christianisme; quelques jours après, la guérison d'un boiteux par saint Pierre à la porte du temple suscite de nouvelles conversions; le nombre de fidèles de Jérusalent est porté à 5000.

Ces croyants de la première heure conservèrent la mentalité et les pratiques juives; mais ils affirmaient cependant la dignité messianique de Jésus en l'appuyant sur sa Passion et sa Réssurection.
Pour les juifs, ils étaient donc des révolutionnaires. Traduits devant le grand conseil. Pierre et Jean furent sommés de se taire:'' Nous ne pouvons, déclarèrent-ils, ne pas dire ce que nous avons vu et entendu''
Par crainte d'une sédition, on les relâcha, mais peu après, tous les apôtres furent jetés en prison.
Ils furent délivrés la nuit par un ange et recommencèrent à prêcher; resaisis et amenés devant le Sanhédrin, ils déclarèrent par la bouche de Pierre leur chef '' Il faut mieux obéir à Dieu qu'aux hommes.'' ils ne durent leur salut qu'à la haute protection de Gamaliel, mais n'échappèrent pas à la flagellation.
Traduit devant le Sanhédrin, le diacre Étienne affirma la divinité de Jésus, il fut lapidé et une vive persécution commença.
Tandis que les Apôtres restaient à Jérusalem, les fidèles se dispersèrent en Judée, en Samarie et jusqu'en Phénicie et en Syrie; la Samarie fut évangélisée par Philippe qui y baptisa beaucoup de monde, dont un éthiopien trésorier de la reine de Candace; à Césaré, sa maison devint l'un des foyers de la foi nouvelle.

suite: Les persécusions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nuage
Modératrice - Chrétienne Catholique
avatar

Nombre de messages : 256
Localisation : Seine-maritime
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: L'Église des premiers temps   Mar 22 Mar à 19:15

Je sens que je vais devenir accros à tes écrits!! C'est simple et clair!
Et quel bonheur de ne pas voir de copier/coller!!! Danseuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
René



Nombre de messages : 61
Localisation : Laval Québec Canada
Date d'inscription : 05/03/2005

MessageSujet: Rédaction   Mer 23 Mar à 8:22

Effectivement je dois écrire ce texte à partir de mes recherches; soyez donc indulgent pour le temps que je prendrai à les rédiger.
L'histoire du christianisme et des religions en général est très importante pour comprendre bien l'action de Dieu envers l'homme.
J'ai étudié les religions et particulièrement les nouvelles religions; comme vous devez vous en douter, je m'intéresse beaucoup à ce sujet, mais aussi aux sciences, la littérature, et les arts (l'histoire de la la musique dont j'écris aussi un texte)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alliance
Invité



MessageSujet: Re: Rédaction   Mer 23 Mar à 17:03

René a écrit:
Effectivement je dois écrire ce texte à partir de mes recherches; soyez donc indulgent pour le temps que je prendrai à les rédiger.

C'est le meilleur moyen pour ne pas ce laisser inculquer par une seule théorie, c'est de faire des recherches soit même, ça permet aussi de voir les vérités et mensonges que l'on ne verait pas par un enseignement d'une théorie unique.

Amitié Alliance
Revenir en haut Aller en bas
aurore_gueral
modératrice - Chrétienne
avatar

Nombre de messages : 259
Localisation : nice-france
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: L'Église des premiers temps   Jeu 24 Mar à 4:37

bonjour rené
merci pour tes textes et je crois que tu es dans le vrai en recherchant partout ou se trouve la vérité, parceque de toute façon dieu est aussi partout
j'ai juste une petite reflexion à faire, pas contre tes écrits bien sur
non, ce qui m'emerveille, c'est qu'une petite poignée d'hommes et de femmes, il y a deux mille ans, ont changé la face du monde, d'un point de vue simplement humain, sans "médias", on pourrait croire la chose impossible, mais pourtant c'est ce qui c'est passé.
j'y vois une preuve de l'existance de dieu et de son action continue
l'histoire, regardée sous cet angle est assez edifiante, sans armée, sans argent, une parole a conquis le monde, une parole d'amour...
amitiés
aurore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
René



Nombre de messages : 61
Localisation : Laval Québec Canada
Date d'inscription : 05/03/2005

MessageSujet: LES PERSÉCUTIONS   Jeu 24 Mar à 16:49

En 42, la persécution recommença.
Plusieurs souverains nommés Hérode ont régné sur des territoires de Palestine durant le Ier siècle:

Hérode Ier le Grand (-73, -4), roi de Judée
Hérode Archélaos ethnarque de Judée, de la Samarie et de l'Idumée. Il fut destitué en 6 par l'empereur Auguste et exilé à Vienne en Gaule. Fils d'Hérode Ier le Grand.
Hérode Antipas (-21, 39), tétrarque de Galilée et de Pérée. Fils d'Hérode Ier le Grand.
Hérode Agrippa Ier (-10, 44), roi de Judée. Neuveu d'Hérode Antipas
Hérode Agrippa II (27, 93), fils d'Hérode Agrippa Ier.


Hérode Agrippa, petit fils d'Hérode le Grand; livra Jacques le Mineur au parti juif orthodoxe (il fut exécuté); Pierre lui aussi devait être exécuté après la fête de Pâques, mais un ange vint le délivrer durant la nuit.

En 44 Hérode Agrippa, et le procurateur Cuspius Fadus qui le remplaça fit cesser la persécution. Rome ne voyait dans la communauté chrétienne qu'une synagogue à protéger comme tout autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
René



Nombre de messages : 61
Localisation : Laval Québec Canada
Date d'inscription : 05/03/2005

MessageSujet: ORGANISATION DE LA PREMIÈRE COMMUNAUTÉ   Jeu 24 Mar à 17:02

Cette première communauté possède déjà sa hierarchie:

A sa tête Simon Pierre, à ses côtés les apôtres.

Dans la ferveur première tous les biens furent mis en commun.
Les Grecs cependant s'élevèrent contre les Hébreux parce que leurs veuves étaient méprisées dans la dispensation de ce qui se donnait chaque jour.

Les Apôtres choisirent sept hommes pour s'occuper des frères et soeurs.
Pour nous, dirent-ils, ''nous nous appliquerons uniquement à la prière et la propagation de la parole''. Telle fut l'institution du diaconat
Peu après fut crée une dignité intermédiaire, un conseil des anciens (presbyteri); chargé d'aider les apôtres, ils participaient à leurs délibérations.

suite: la question juive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
René



Nombre de messages : 61
Localisation : Laval Québec Canada
Date d'inscription : 05/03/2005

MessageSujet: HISTOIRE DE L'ÉGLISE La question Juive   Mar 29 Mar à 18:29

Cependant la question de l'évangélisation des Gentils se posa bientôt. La circoncission resterait-elle nécessaire come jadis à l'initiation juive?

Le problème avait une importance doctrinale; car si la circoncission demeurait obligatoire, la foi au Christ ne suffisait donc pas, et si elle n'était pas obligatoire, le judaisme semblait résilé.

De plus, si le christianisme soumettait ses adeptes à la circoncision, il ne pouvait prétendre à la catholicité.

Les Grecs ou les Romains refuseraient de s'identifier par ce geste aux juifs.

En l'an 40 se trouvant à Joppé, Simon Pierre affirma qu'il avait eu une vision qui lui affirmait que la loi juive qui défendait les aliments impurs était abolie, et que les paiens eux aussi seraient purifié.

Il reçut aussi de Dieu l'ordre de se rendre à Césarée chez le centurion Corneille qui fut baptisé ainsi que toute sa famille.

Ce fut la première fois qu'il y avait un gentil qui n'était pas entré par la voie de la synagogue.

Même si cette nouvelle causa de l'émoi, Pierre affirma que c'était le seigneur qui l'exigeait.

La communauté de Jérusalem accepta la nouvelle avec joie.

suite..St-Paul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lise

avatar

Nombre de messages : 140
Localisation : québec
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE L'ÉGLISE La question Juive   Mar 29 Mar à 20:22

Moi aussi je trouve très intéressant la manière que tu nous décrit le début du christianisme.Comme Aurore je suis aussi épaté de voir l'impact que petit groupe de croyant ont eu sur la vie des autres;et je me dit pourquoi pas nous aussi moi j'aimerais bien cela Cool

Personnellement je vois que dans l'histoire le peuple de Dieu à été sujet aux persécutions plus d'une fois c'est pour cela que ne peux pas croire en un enlèvement future de l'église mais bien plus en nouvelle persécution;mais ceci relève d'un autre sujet que peut-etre certain pourront abordé ou toi meme René si tu as une idée Cool

Bisou
Lise Chapeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Église des premiers temps   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Église des premiers temps
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RÉVÉLATIONS DE L'ESPRIT SAINT À L'ÉGLISE DE NOTRE TEMPS
» la trinite aux premiers temps du christianisme
» Communion sur la langue : Ce que dit l’Église depuis tout temps...
» « Le cardinal Martini, un Prophète et un Père de l'Église pour notre Temps » a dit le pape François (Vidéo - 1 min)
» Les premiers jours de l'allaitement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
partages et édification chrétienne :: CULTURE ET REFLEXION CHRETIENNES :: HISTOIRE-
Sauter vers: