Bienvenue sur le Forum Partages et Edification Chrétienne
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jésus-Christ

Aller en bas 
AuteurMessage
Alliance
Invité



MessageSujet: Jésus-Christ   Jeu 17 Mar à 16:32

Naissance : Bethléem, 4 avant J.C. - Décès : Jérusalem, 30

Fils de Sainte Vierge et Dieu

Le nom Jésus vient de l'araméen (langue que parlait Jésus) "Yehoshuah" qui signifie "Yahvé sauve". Le terme Christ vient du grec "christos", lui-même de l'hébreu "mashiakh" soit "messie" - "celui qui a été oint". Les premiers Apôtres n'emploieront que le terme de Christ. L'Eglise lui associera plus tard le mot de Jésus, rappelant ainsi qu'il était le messie annoncé par la Bible.
Revenir en haut Aller en bas
espérance



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: Jésus-Christ   Lun 11 Avr à 6:47

Oui d'accord, et pourtant, ce n'est pas ça qui empecha les juifs de l'époque à voir en lui, qu'un imposteur!

Et dire qu'ils attendent jusqu'a maintenant, un messie pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claude



Nombre de messages : 25
Localisation : proche de PERPIGNAN
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Jésus-Christ   Ven 28 Oct à 5:36

[

Fils de Sainte Vierge et Dieu

"La vérité n'est pas toujours celle que l'on croit"
Et c'est toi qui l'a dit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alliance
Invité



MessageSujet: Re: Jésus-Christ   Ven 28 Oct à 12:57

claude a écrit:

"La vérité n'est pas toujours celle que l'on croit"
Et c'est toi qui l'a dit

Oui et c'est pour tout le monde, même celle que tu crois être ta vérité.

Alliance
Revenir en haut Aller en bas
claude



Nombre de messages : 25
Localisation : proche de PERPIGNAN
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Jésus-Christ   Ven 28 Oct à 14:25

[quote="Alliance"]
claude a écrit:

"La vérité n'est pas toujours celle que l'on croit"
Et c'est toi qui l'a dit

Oui et c'est pour tout le monde, même celle que tu crois être ta vérité.

alors qu'est ce que la foi Chapeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nailsmith

avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Québec
Date d'inscription : 05/06/2005

MessageSujet: Re: Jésus-Christ   Dim 30 Oct à 17:30

Essai sur la crédibilité de la foi chrétienne aujourd'hui

Une réflexion de Henri Denis, théologien
.


Introduction
1. Commençons par un constat : la transmission de la foi semble " en panne " dans notre société française, sans parler de l'ensemble de l'Occident. Même si l'on n'aime pas les statistiques toujours suspectes ou difficiles à manier on doit noter quelques points suggestifs :
- érosion de l'appartenance religieuse, de la pratique cultuelle, de la prière régulière et même de la croyance en Dieu. Le grand " décrochage " daterait des années 70 (un peu avant pour les jeunes, un peu après pour les adultes) Henri Mendras parle d'une nouvelle étape dans l'individualisme et dans la permissivité morale (cf. Bruno CHENU, La Croix, 27 déc. 2000)
- les catholiques, qui se reconnaissent comme tels, ne seraient que 21 % (soit 11 % de l'ensemble de la population) à adhérer aux quatre " piliers " du christianisme : 1- la pratique au moins une fois l'an, 2- la foi en Dieu, 3- la foi en une vie après la mort, et 4- le sens de l'homme pécheur.
- Un phénomène se développe, celui de l'extension des " croyances " : moins en Dieu qu'en une force vitale, en un esprit, ou encore en quelque chose après la mort (enfer, paradis, réincarnation). Et cela se rencontrerait plutôt chez les jeunes. Au fond, les " sans religion " ne sont pas sans croyances. Il y a donc un " croire ", en dehors des appareils religieux, en dehors des Eglises officielles. Nous retiendrons cette donnée.
2. Au seuil de notre réflexion, il convient encore de proposer quelques distinctions simples, pour mieux baliser la route plus tard. Il faudra distinguer :
- la foi comme acte de croire ou tout simplement comme croire. On est en droit de penser que le " croire " ne se porte pas trop mal dans notre civilisation moderne. Reste à savoir ce que recouvre ce mot, sans parler des conditions de son exercice (par exemple dans quel groupe ou avec quel contrôle ?). Et pourtant, l'homme contemporain ne répugne pas à avoir des croyances et à en faire état.
- Et la foi comme contenu, autrement dit ce que je crois et à qui je crois. Il est clair qu'il y a sur ce point de gros problèmes. C'est aussi, à ce sujet, que l'on peut proposer la trilogie désormais classique l : 1- le croyable, à savoir, tout ce qui, dans le champ culturel actuel, est susceptible d'être envisagé comme possible ; 2- le crédible, qui oriente déjà l'esprit vers ce qui mérite confiance ; enfin 3- le cru, c'est-à-dire la personne ou la réalité qui va orienter mon existence de façon plus ou moins fondamentale, jusqu'à être le tout de ma vie y compris au-delà de ce monde (A titre humoristique, disons qu'il convient de ne pas confondre le cru et le cuit pour plagier Lévi-Strauss -, car Celui en qui l'on croit ne relève jamais d'un donné " tout cuit ", mais reste pour le croyant un appel à une recherche incessante).
Ces jalons une fois posés, demandons-nous maintenant ce qu'il en est de cette " panne " actuelle de transmission de la foi (surtout à propos des contenus de croyance). Après un peu d'histoire, nous examinerons les obstacles actuels à cette transmission et nous proposerons si possible quelques remèdes.

La totalité du texte se trouve dans le groupe de Jonas
http://www.groupes-jonas.com/aaccu.html


ConclusionAu terme de cette étude déjà longue, je voudrais surtout m'excuser paradoxalement d'avoir traité le sujet seulement " par les sommets ". Un jour viendra peut-être où j'aurais l'occasion et le temps d'approfondir des points effleurés.
Mais comme il est bon de savoir recentrer son propos, je me contenterai, pour finir, de rappeler l'orientation que j'ai choisie. Jamais le croyant digne de ce nom ne devra " brader " sa foi ou l'adapter à un tiède humanisme. Et pourtant, tout chrétien soucieux de parler au monde qui est le sien devra chercher les mots lui permettant de rencontrer les gens et la culture de son temps (le Journal d'un théologien, du Père CONGAR en témoigne à chaque page). La préoccupation qui a dominé le présent travail est apparue clairement : c'est celle de l'agnosticisme contemporain dans lequel nous baignons. Il nous est bon de penser que l'on peut croire au Dieu de Jésus-Christ, tout en accueillant ce qui en Lui est " inconnaissable ". La tâche sera longue et difficile. Mais, en ce domaine, l'impossible n'est pas divin.
Henri DENIS
7 avril 2001
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jésus-Christ   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jésus-Christ
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Christ est venu résoudre sur terre un problème de nature énergétique
» LE SUAIRE DU CHRIST
» Antéchrist
» La personne de l'Antéchrist
» Le sang du christ un roman qui m'a choquée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
partages et édification chrétienne :: CULTURE ET REFLEXION CHRETIENNES :: HISTOIRE-
Sauter vers: