Bienvenue sur le Forum Partages et Edification Chrétienne
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LE CHRISTIANISME ET LES RELIGIONS À MYSTÈRES

Aller en bas 
AuteurMessage
René



Nombre de messages : 61
Localisation : Laval Québec Canada
Date d'inscription : 05/03/2005

MessageSujet: LE CHRISTIANISME ET LES RELIGIONS À MYSTÈRES   Ven 25 Mar à 12:28

Une comparaison entre les mystères paiens et mystères chrétien est nécessaire.

Certains diront que les rapprochements sont nombreux prenez l'histoire de Jésus, mort et ressuscité, il ne serait que l'histoire d'Orisis, de Dionysos, d'Attis et le baptême dans le sang du Christ ne ferait que transposer le rite mithriaque du taurobole. Les repas sacrés ou l'on mange la victime du sacrifice seraient l'anticipation de l'Eucharistie, etc. Bref, il n'y aurait rien dans le christianisme qui ne trouvât son origine, de près ou de loin, dans les religions à mystères.

Mais en y regardant de plus près, on découvre des ressemblances certes mais cela ne suppose pas nécessairement une imitation. A toute époque, certaines idées ''sont dans l'air'' comme on dit.

Les purifications étaient en honneur dans les cercles d'initiés. Mais la pureté ainsi obtenue était souvent toute matérielle. Même s'il faut reconaître qu'elle ait été liée à la poursuite d'un idéal moral élevé. L'ascétisme des mystères n'est pas non plus l'ascétisme chrétien.

Certaines scènes des religions à mystères nous font songer aux exercices des fakirs ou des derviches tourneurs.
Certaines ont connu la prostitution sacrée et les sacrifices humains. On comprend que les chrétiens, qu'on accuse d'avoir plagié les mystères, les aient eus au contraire en abomination.

Le contenu doctrinal des religions à mystère est décevant. Celles qui proposent la libération de l'âme sont originellement des cultes agraires, célébrant le retour des saisons et la fécondité du sol. Les mystères d'Euleusis en sont un exemple.
De même la mort et la renaissance d'Orsiris, avant de symboliser la destinée des âmes, figurait l'enfouissement du grain dans la terre, et sa germination au printemps.

La passion et la resurrection des dieux honorés dans celles-ci discutables si l'on songe qu' Orisis est victime de la haine de Seth, son rival; Attis, de la jalousie de Cybèle, son amante; Dionysos est tué et dépecé par les Titans sur l'ordre d'Héra, elles n'ont rien en commun avec l'histoire du Christ. Rien non plus qui ressemble à une résurrection.
Osiris retrouve vie et royauté, mais dans l'autre monde. Attis aura sa place sur le char et dans le culte de la grande déesse. Dionysos sera remplacé par un second Dionysos. On est loin du mystère de Pâques.
Malheureusement les religions à mystères sont des religions de salut sans sauveur.
Leurs dieux sont des êtres mythiques, fabuleux, qui n'ont pas de réelle existance. Ils offriront un idéal, certe mais ne fourniront pas le moyen de l'atteindre. Les appeler au secours, c'est crier dans le vide.
Au contraire, le salut par le Christ est efficace car le Verbe fait chair a existé, qu'il a habité parmi nous, que son passage et son oeuvre ici-bas sont attestés par des documents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
René



Nombre de messages : 61
Localisation : Laval Québec Canada
Date d'inscription : 05/03/2005

MessageSujet: LE MONDE GRÉCO-LATIN ET LES RELIGIONS À MYSTÈRES   Ven 25 Mar à 13:03

A partir du II siècle avant J.C, dans tout le monde méditerranéen, les religions officielles tombent en décadence.

A Rome, à la fin de la République, et au commencement de l'Empire, les temples sont en ruines, les fêtes abandonnées, les associations religieuses sans vie.
Les toiles d'araignée couvrent les autels, les images sacrées sont noires de poussière et de fumée dans les sanctuaires croulants racontent les poètes Horace et Properce.

Le prestige des augures (Prêtre romain chargé d'interpréter les présages tiré du vol, du chant des oiseaux, etc ...) est complètement anéanti.
Déjà au temps des guerres puniques (guerres avec les Cathaginois), Claudius Pulcher avait osé noyer les poulets sacrés, et Flaminius se passer d'auspices (Présages qui se tiraient du vol des oiseaux.. etc)
Quant aux aruspices (devins venus d'Etrurie :région de l'Italie correspondant à la Toscane), ils se prenaient eux-mêmes si peu au sérieux qu'ils ne pouvaient se regarder sans rire (Christus, manuel, d'histoire des religions)

Mais cette décadence n'est point particulière à Rome, on peut l'observer en Grèce, en Egypte, en Syrie.
Il semble qu'à cette époque le sentiment religieux soit à peu près mort.

Mais alors qu'il déserte les temples il va visiter les chapelles, IL va s'intérioriser, s'approfondir et se découvrir ce qui nous apportera les religions à mystères.

Ce sont des confréries, tenant à la fois de l'ordre religieux et de la société secrête, de petites églises, qui proposent à leurs fidèles, au moyen d'une initiation graduée, un systême de croyances et de rites capables d'assurer le salut de leur âme.
Dès le V siècle avant J.C, fleurissaient l'orphisme et le pythagorisme, les mystères de Déméter, célébrés à Euleusis, et ceux de Dionysos en Grèce.
Mais c'est surtout à partir de la fin de la République romaine que, sous l'influence de l'Orien, s'affirme les religions occultes.
Les mystères d'Isis et d'Osiris (Egypte), les mystères phrygiens de Cybèle et d'Attis, la religion de Mithra (Perse)et le néopythagorisme qui se recrutait dans les mileux cultivés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
medico

avatar

Nombre de messages : 287
Localisation : thonon les bains
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: LE CHRISTIANISME ET LES RELIGIONS À MYSTÈRES   Lun 28 Mar à 9:47

bonne recherches RENE Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://64719.aceboad.fr/
françois
administrateur (publication) Chrétien (Protestant Evangélique)
avatar

Nombre de messages : 337
Localisation : Québec
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: LE CHRISTIANISME ET LES RELIGIONS À MYSTÈRES   Lun 28 Mar à 10:16

medico a écrit:
bonne recherches RENE Merci

Bonjour et bienvenue sur ce forum qui est aussi le tien, medico ! cheers

welcome

Et oui, merci à René pour ses interventions "historiques" ! study

_________________
« il convient de se garder de donner des conseils car lorsqu’on se trompe, c’est avec la vie des autres qu’on joue » - Philippe Besson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mandonnaud paul



Nombre de messages : 50
Localisation : LIMOGES 87000 FRANCE
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: prémise du vraie mystere   Lun 28 Mar à 10:53

Je crois que l'esprit saint a travailler tout les religions avent la venue de son peuple et de Jésus en vue de préparer la plénitude de la véritée, et il faut étudier toute ses religions dont celles a mysteres, bien sur le tordu de l'homme qui se sert de la religion pour vivre et le démon qui séme de la haine et du mal font que il y a à trier dans ses religions, mais elles sont travailler par l'esprit saint et nous prépare a recevoir Jésus, celle Egypte et de ses étranges mages.Nous devons maintenant nous remplir du fruit du mystere chrétien et avec les arts et découvert moderne faire évolué nos rites d'églises pour mieux révéler a nos comptenporains l'amour de Dieu par Jésus, paul de LIMOGES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mandonnaud.fr.st/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE CHRISTIANISME ET LES RELIGIONS À MYSTÈRES   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE CHRISTIANISME ET LES RELIGIONS À MYSTÈRES
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le problème du TEMPS dans les religions ...
» différents niveaux des religions
» Proposition de débat Christianisme -Islam
» Anti-christianisme au Canada
» Entretien avec Rémi Brague sur le dialogue entre christianisme et islam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
partages et édification chrétienne :: CULTURE ET REFLEXION CHRETIENNES :: HISTOIRE-
Sauter vers: