Bienvenue sur le Forum Partages et Edification Chrétienne
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Voir le deal
8 €

Partagez
 

 Divagations d'un soir d'été

Aller en bas 
AuteurMessage
Nailsmith

Nailsmith

Nombre de messages : 67
Localisation : Québec
Date d'inscription : 05/06/2005

Divagations d'un soir d'été Empty
MessageSujet: Divagations d'un soir d'été   Divagations d'un soir d'été EmptyMar 14 Juin à 23:14

Une croix sous l’univers

Je suis à la campagne, un soir d'été sous un ciel étoilé, près d'une croix de chemin. Je suis au pied de la croix et je regarde le Christ, cloué sur la croix. Comme décor, il y a la voûte céleste avec ses milliers d'étoiles faisant partie de notre galaxie, la Voie lactée. J'aperçois, aussi parmi les étoiles, une tache blanchâtre qui est la galaxie Andromède, galaxie voisine à la nôtre. Je sais qu'il y a des milliards de galaxies comme celle-là dans l'univers. Je sais que la nature agit de la même façon partout dans l'univers, qu'il y a des millions de soleils semblables au nôtre et des milliards de planètes orbitant autour de ces étoiles. Je sais qu'il y a une probabilité de vie sur des milliers de planètes comme la nôtre.
Je crois que le Fils de Dieu est venu sur la Terre il y a 2000 ans et que le sacrifice ultime du Fils a un sens, à la condition que ce sacrifice soit unique dans l'univers.
Je crois qu'il y a une harmonie entre Jésus sur la croix et l'univers. J'ai enfin compris Jésus quand il disait à son Père " Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la Terre, d'avoir caché cela aux sages et aux habiles et de l'avoir révélé aux tout petits ". Et aussi " Ils ne sont pas du monde. Je ne te prie pas de les retirer du monde, mais de les garder du mauvais ".
Pour se diriger vers un but, il faut connaître son point de départ, ou du moins son point actuel.
Bien des théologiens, philosophes, savants ont définit la vie, la vérité par des énoncées intelligentes, logiques, rationnelles mais cette vie et cette vérité sont temporelles et implicitement variables.
L'humanité représentée par Adam et Eve dans le deuxième récit de la Genèse, victime de l'intelligence, le verbe et la logique du monde représenté par le serpent, est devenue temporelle. Bien des rois chefs d'états et autres ont mené leur peuple à la misère, la maladie, la mort par des paroles logiques, belles, intelligentes, jouant avec leurs craintes, leurs sentiments, leurs besoins.
L'univers tend à la complexité. De la particule élémentaire, la nature a créé l'atome, puis une molécule, ensuite la vie unicellulaire, la vie végétale, la vie animale, l'instinct ou automatisme et enfin la logique (Oeil pour oeil, dent pour dent). Tout cela fait partie du monde. Mais nous ne sommes pas du monde. Nous sommes dans le monde. Le premier récit de la Genèse nous amène au code génétique et temporel de l'homme, tandis que le deuxième récit de la Genèse nous amène au code existentiel et intemporel de l'Homme.
Qui sommes-nous ? L'amour, le pardon, le sacrifice de sa vie temporelle pour l'amour de son prochain n'est pas naturel. Elle ne fait pas partie du monde.
Le sacrifice de sa vie par amour et tuer son prochain par convoitise ou pouvoir est unique dans l'univers, seul l'homme peut le faire.
Dieu est Celui qui Est, qui est amour. À la fin des temps, l'Homme éternel sera celui qui vivra l'amour de Celui qui Est.
Revenir en haut Aller en bas
 
Divagations d'un soir d'été
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
partages et édification chrétienne :: PARTAGES :: REFLEXION ET ECHANGE-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser