Bienvenue sur le Forum Partages et Edification Chrétienne
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-60%
Le deal à ne pas rater :
Forfait mobile 50Go sans engagement à 9,99€ au lieu de ...
9.99 € 24.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 judas et la gnose.

Aller en bas 
AuteurMessage
medico

medico

Nombre de messages : 287
Localisation : thonon les bains
Date d'inscription : 28/03/2005

judas et la gnose. Empty
MessageSujet: judas et la gnose.   judas et la gnose. EmptyMar 2 Mai à 9:30

judas et la gnose. JudasbaiserGiotto
Mai 2006

Un authentique manuscrit antique intitulé « Évangile de Judas » vient d'être redécouvert. Plus fort encore que le Da Vinci Code, qui malgré ses efforts pour faire croire le contraire, reste une ouvre de fiction ! Selon nombre d'articles et de reportages, le Vatican en vacillerait sur ses bases. Vraiment ? Si l'exagération d'un tel propos peut faire sourire, elle donne aussi à réfléchir sur notre manque de distance vis à vis des sources, fussent-elles antiques, et nos difficultés à replacer les informations dans un contexte, fût-il historique.



Bien sûr, et c'est de bonne guerre, les organisateurs de la conférence de presse du National Geographic, à Washington, qui ont les premiers «présenté» cette découverte, ont habilement joué sur son caractère sensationnel: un évangile signé par le disciple qui a trahi Jésus ! Un texte qui explique les raisons profondes de son acte et le disculpe ! Un manuscrit qui donne une version différente de l'histoire racontée par les quatre Évangiles dits «canoniques», c'est-à-dire reconnus par l'ensemble des Églises chrétiennes !

Et ils ont minimisé l'autre face de l'information, qui leur convenait moins, car peu spectaculaire et déjà connue : ce prétendu évangile est l'ouvre d'un courant religieux ésotérique bien connu de l'Antiquité tardive (du IIe au Ive siècle), appelé «gnose», inspiré à la fois de philosophie grecque, des Écritures juives et des premiers textes chrétiens qui commençaient alors à se répandre. Sur ce mouvement, les spécialistes disposaient déjà de nombreux textes, notamment des «Évangiles» attribués à différents disciples de Jésus et retrouvés eux aussi en Égypte, à Nag Hammadi, en 1945. Si «l'Évangile de Judas» possède un intérêt historique indéniable, c'est parce qu'il vient enrichir ce corpus de textes rejetés par les premiers chrétiens qui y voyaient - déjà ! - un danger de confusion avec «leurs» Évangiles. Le roman Da Vinci Code a d'ailleurs abondamment exploité cette veine.

Les éditeurs du National Geographic, en bons professionnels de la communication, ont tout de même fourni aux journalistes des éléments nécessaires à une vraie compréhension de ce texte et de son importance historique : ils ont donné une datation du manuscrit copte (IVe siècle) et du texte original grec qu'il recopie (milieu du IIe siècle) et répondu aux questions qu'on voulait bien leur poser. Rien qu'avec ces premières informations, n'importe quel citoyen peut soulever cette curieuse contradiction qui appelle une enquête plus poussée : comment Judas, dont la tradition rapporte qu'il s'est suicidé pendant le procès de Jésus, en 30 de notre ère, aurait-il signé de son nom, cent ans plus tard, un texte le mettant en scène ?

Malgré tout, certains compte-rendus parus dans les journaux, sur les sites, et des reportages télévisuels ont immédiatement considéré que cet «Évangile de Judas» était l'équivalent d'un «cinquième Évangile» qui nous avait toujours été caché. Sous-entendu : il est plus véridique que les autres, selon le principe connu que ce qui est «nouveau» est censé, par définition, tout remettre en cause. Mais en quoi le Judas positif de cet évangile tardif serait-il plus historique que la figure traditionnelle?

Nous pensons souvent que ceux qui vivaient avant nous, - ici, les Pères de l'Église - étaient victimes de leurs préjugés, sans voir ceux qui nous aveuglent. Or, si l'on compare la théologie véhiculée par la gnose et celle contenue dans le christianisme, on comprend immédiatement pour quelles raisons un chrétien aussi convaincu qu'Irénée de Lyon (130-202 après JC) tempêtait contre les gnostiques : ces derniers pensaient que le salut de l'âme, loin d'être accessible à tous les pécheurs, était réservé à un petit groupe d'élus qui devaient accéder en secret à la «Connaissance» grâce à un parcours initiatique très difficile où des paroles magiques étaient enseignées. Hormis ce groupe privilégié, le monde courrait à sa perte.

La gnose a connu de nombreux avatars à travers les âges : des disciples de Mani (fondateur du manichéisme, au IIIe siècle de notre ère) aux cathares albigeois du Moyen-Âge, des alchimistes aux dualistes. Au XXe siècle, le philosophe austro-américain Eric Voegelin et le théologien français Henri de Lubac ont mis en évidence dans leurs travaux les origines «gnostiques» des mouvements totalitaires modernes. Et les sectes et les sociétés secrètes à rites initiatiques, qui entourent de mystère et de magie leurs pratiques ésotériques réservées à un petit groupe d'élus, reproduisent peu ou prou jusqu'à nos jours, le schéma de fonctionnement des groupes gnostiques. Nous-même, ne faisons-nous pas un peu de gnose sans le savoir, lorsque nous salivons par avance à l'idée d'être enfin «initiés» aux vraies «révélations» de cet «Évangile caché» ?


Sophie Laurant, chef de rubrique
Revenir en haut Aller en bas
http://64719.aceboad.fr/
medico

medico

Nombre de messages : 287
Localisation : thonon les bains
Date d'inscription : 28/03/2005

judas et la gnose. Empty
MessageSujet: Re: judas et la gnose.   judas et la gnose. EmptyMar 2 Mai à 11:02

Irénée s’insurgea énergiquement contre les fausses doctrines. Considérons par exemple ce qu’il déclare dans l’introduction de son ouvrage colossal intitulé “Mise en lumière et réfutation de la prétendue Gnose”. Il écrit: “Rejetant la vérité, certains introduisent des discours mensongers et ‘des généalogies sans fin, plus propres à susciter des questions’, comme le dit l’Apôtre [1 Timothée 1:3, 4], ‘qu’à bâtir l’édifice de Dieu fondé sur la foi’. Par une vraisemblance frauduleusement agencée, ils séduisent l’esprit des ignorants et les réduisent à leur merci, falsifiant les paroles du Seigneur et se faisant les mauvais interprètes de ce qui a été bien exprimé.”

Les gnostiques (du grec gnôsis, “connaissance”) prétendaient posséder une connaissance supérieure grâce à une révélation ésotérique, et ils se targuaient d’être “les correcteurs des apôtres”. Le gnosticisme mélangeait la philosophie, la spéculation et le mysticisme païen avec le christianisme apostat. Irénée ne voulut adhérer à aucun de ces courants de pensée. Par contre, toute sa vie il lutta contre les enseignements hérétiques. À coup sûr, il comprenait bien la nécessité de tenir compte de cet avertissement de Paul: “Prenez garde qu’il ne se trouve quelqu’un qui vous emporte comme une proie au moyen de la philosophie et de vaines tromperies, selon la tradition des hommes, selon les choses élémentaires du monde, et non selon Christ.” — Colossiens 2:8; 1 Timothée 4:7.
Revenir en haut Aller en bas
http://64719.aceboad.fr/
Nailsmith

Nailsmith

Nombre de messages : 67
Localisation : Québec
Date d'inscription : 05/06/2005

judas et la gnose. Empty
MessageSujet: Re: judas et la gnose.   judas et la gnose. EmptyDim 7 Mai à 22:17

Voici ci-dessous un texte typiquement gnostique dont la pensée est à l'inverse de la pensée de Jésus dans l'Évangile. Entre le message de la gnose ce lui de l'Évangile, je choisis l'Évangile

http://www.ftsr.ulaval.ca/bcnh/traductions/apocryph.asp
Revenir en haut Aller en bas
medico

medico

Nombre de messages : 287
Localisation : thonon les bains
Date d'inscription : 28/03/2005

judas et la gnose. Empty
MessageSujet: Re: judas et la gnose.   judas et la gnose. EmptyVen 12 Mai à 10:53

moi aussi Bisous
Revenir en haut Aller en bas
http://64719.aceboad.fr/
Contenu sponsorisé




judas et la gnose. Empty
MessageSujet: Re: judas et la gnose.   judas et la gnose. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
judas et la gnose.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
partages et édification chrétienne :: PARTAGES :: REFLEXION ET ECHANGE-
Sauter vers: